Accueil Jardin Laurier-rose : 12 erreurs à ne pas faire pour bien l’entretenir

Laurier-rose : 12 erreurs à ne pas faire pour bien l’entretenir

2 Shares

Arbuste ornemental produisant en abondance de jolies fleurs roses, blanches, jaunes ou rouges selon les différentes variétés, est facile d’entretien et se cultive autant dans le jardin qu’en pot. Si les conditions de cultures sont bien adaptées à cette espèce, il peut fleurir pendant six mois.

Toutefois, dans les régions où les hivers sont particulièrement froids, le laurier-rose ne peut survivre au jardin. En pareil cas, il est donc préférable de le planter dans un gros pot ou un grand bac.

  • Hauteur : jusqu’ à 4 m
  • Nom : Nerium oleander
  • Type : arbuste à fleurs
  • Floraison : de juin à octobre
  • Plantation : printemps
  • Toxité : très toxique et fortement déconseillé s’il y a des enfants ou des animaux de compagnie dans la maisonnée.

Si vous songez à planter un laurier-rose, peu importe que vous le fassiez au jardin ou dans un pot, vous auriez tout avantage à prendre connaissance de ce qui suit. En effet, pour bien l’entretenir et le voir fleurir chaque année, il y a certaines erreurs que vous devez absolument éviter.

1. Avant de planter un laurier-rose, faites-le tremper une nuit entière. Préparez le sol en y apportant du compost ou du terreau (50/50), et laissez 2 à 3 m entre chaque plant.

Que vous le plantiez au jardin ou sur votre balcon, veillez ce que le laurier-rose soit en sol bien drainé et orienté vers le soleil, idéalement, en plein sud. Plus il aura de soleil, plus vous aurez des fleurs.

Lire la suite (suivant)

2. Sur le balcon, assurez-vous de bien protéger votre laurier-rose de la pluie et du vent. Au jardin, en cas de pluies abondantes, décompactez la terre et grattez en surface.

En pleine terre, arrosez tous les deux jours durant l’été, pendant les deux années suivant la plantation. En pot, n’arrosez que lorsque la terre est sèche.

Lire la suite (suivant)

3. Un manque d’engrais peut s’avérer fatal pour le laurier-rose. Ajoutez de l’engrais soluble pour fleurs 2 fois par mois, et ce, pendant toute la période de croissance.

Pour bien croître, le laurier-rose a besoin de terre fraîche. Rempotez-le  en remplaçant la couche de terreau supérieure par un mélange de terre de jardin et de compost.

Lire la suite (suivant)

4. Le taillage du laurier-rose doit se faire seulement sur le 1/3 de la masse de ses tiges. Enlevez également les bois faibles au ras du sol qui encombrent l’arbuste.

5. Les escargots peuvent causer beaucoup de ravages à votre laurier-rose. Déplacez-les, ou créez une barrière avec du marc de café ou des coquilles d’œufs broyées.

Surveillez bien les feuilles de votre laurier-rose, et en présence de parasites, dont notamment les cochenilles, faites des traitements au savon noir.

6. Autre erreur à ne pas commettre, laisser les fleurs fanées, car celles-ci empêcheront votre arbuste de s’épanouir. Supprimez-les régulièrement.

Le laurier-rose ne supporte pas le froid. Ainsi, dès que la température chute et descend en bas de -10 °C, pensez à le renter à l’intérieur ou à lui mettre un voile d’hivernage.

7. Tel que mentionné précédemment, le laurier-rose est très toxique. Ne le laissez pas à la portée des enfants et animaux de compagnie, et lors de la taille, portez des gants.

source : monjardinmamaison

8. Bonus : voici comment planter un laurier-rose en pot :

Et comment hiverner le laurier-rose cultivé en pleine terre :