Accueil Jardin Une technique simple et facile pour multiplier vos roses et vos rosiers

Une technique simple et facile pour multiplier vos roses et vos rosiers

291 Shares

Vous avez un rosier et souhaiteriez que votre jardin regorge de ces belles fleurs odorantes ? Que faire alors ? La première réponse qui vous vient à l’esprit est sûrement d’acheter d’autres rosiers, n’est-ce pas ? Mais comme bien des gens, vous surveillez sans doute de près votre budget.

Dans ce cas, vous serez sans doute ravi d’apprendre que nous avons une technique à vous proposer, et qui vous ne coûtera pas cher, à condition que vous possédiez déjà un rosier. Et si tel n’est pas le cas, vous pourrez quand même obtenir des rosiers en demandant à l’une de vos connaissances une ou plusieurs tiges.

Cette technique est vraiment facile, et elle ne requiert aucune connaissance particulière en jardinage. Pour multiplier et reproduire des rosiers, vous n’aurez qu’à suivre les étapes qui seront décrites au cours de cet article, et qui vous sont clairement expliquées. De plus, vous pourrez vous référer à des photos et à une vidéo.

La dépense, s’il y en a une, sera minime, car il ne vous faudra que quelques accessoires, dont des pots en terre cuite, des ciseaux de jardinage, du terreau, de grosses bouteilles de plastique et d’engrais en poudre. images : youtube

1. Si votre rosier comporte des roses fanées, utilisez la tige de l’une d’entre elles. Sinon, sélectionnez-en une autre, et sur celle-ci, repérez le nœud ou la petite bosse.

Lire la suite (suivant)

2. Avec des ciseaux de jardinage, coupez la tige à environ 2 cm sous le nœud. La fleur n’étant plus utile, vous devez également la couper.

Lire la suite (suivant)

3. Coupez maintenant les feuilles du bas. Ensuite, et toujours avec les mêmes ciseaux, effilochez le bas de la tige pour retirer l’écorce, sur une longueur d’environ 2cm.

Lire la suite (suivant)

4. Si vous n’avez pas le temps de planter la tige dans l’immédiat, mettez-la dans un bocal d’eau. Ceci se veut essentiel pour éviter que la tige ne s’assèche.

Lire la suite (suivant)

5. Le moment venu de planter la tige, remplissez un petit pot en terre cuite aux ¾ de terreau humide. Trempez le bout de la tige dans un peu d’engrais en poudre.

Lire la suite (suivant)

6. Avec une autre tige, ou tout autre accessoire circulaire de même diamètre, faites un trou dans la terre. Ensuite, mettez la tige à l’intérieur.

Lire la suite (suivant)

7. Prenez une grosse bouteille ou cruche de plastique, et coupez-la deux. Placez-la directement sur le pot, et déposez de dernier sur une plaque ou un cabaret.

Lire la suite (suivant)

8. Si les feuilles touchent à la bouteille, retirez quelques-unes, mais ne les enlevez pas toutes. Elles serviront de panneaux solaires, et créeront de l’énergie pour les nouvelles racines.

Lire la suite (suivant)

9. Placez la mini-serre à l’extérieur, en veillant toutefois à ce qu’elle ne se retrouve pas à la lumière directe du soleil.

Lire la suite (suivant)

10. Tous les jours, assurez-vous qu’il se forme de la condensation à l’intérieur de la bouteille. Si tel n’est pas le cas, mouillez la terre.

Lire la suite (suivant)

11. Patientez environ 4 semaines, et après ce délai, des nouvelles racines auront poussé au bout de la tige, tandis que les feuilles apparaîtront au bout de 3 mois.

source & images : youtubethewhoot

Lire la suite (suivant)

12. Voici comment faire en vidéo (disponible en anglais seulement) :